Faut-il choisir un VTT ou un VTC électrique ?

Quelle différence entre VTT et VTC ? Le VTT est pensé pour la balade, sur routes ou chemins. Des versions plus ou moins sportives sont disponibles. Le VTC, quant à lui, offrira des versions adaptées à une pratique de balade « tranquille », d’autres destinées aux déplacements quotidiens. Le VTC est conçu pour être utilisé en priorité sur route. VTT ou VTC se déclinent en versions électriques. Pour choisir l’un ou l’autre, il ne reste qu’une question : quel type de trajets allez-vous effectuer avec votre VAE ?

vtc ou vtt electrique

Quel type de parcours allez-vous effectuer ?

Demandez-vous quelle sera la destination principale de votre vélo, quelle sera sa destination complémentaire. Si vous projetez d’acquérir un vélo électrique pour vous déplacer en ville, entre votre domicile et votre travail, ou pour faire des courses, le VTC sera à privilégier. Si c’est à ces seuls usages que vous le destinez, vous opterez pour un VTC électrique « utilitaire ». L’assistance électrique vous permettra de rouler sans fatigue, et les modèles utilitaires sont équipés d’un porte-bagage pour transporter un enfant, ou y fixer un panier. Un éclairage performant vous permettra de vous déplacer par temps sombre en toute sécurité, les pneus seront adaptés à une utilisation sur route.

Si vous destinez votre vélo à un usage mixte, que vous désirez aussi l’utiliser en balade, là encore, le VTC sera adapté. Mais, cette fois, vous pourrez opter pour un modèle sportif. Entendons-nous, il s’agit de pratique sportive modérée. Un VTC électrique sportif privilégie le confort à l’effort, il s’utilise en priorité sur route mais l’absence de porte-bagage, son équipement en pneus « semi-slick » le rend utilisable sur des chemins non bitumés.

Enfin, si vous souhaitez acquérir un vélo électrique pour l’utiliser en rando ou trek sur des chemins accidentés, dans la boue ou en montagne, aucune hésitation, c’est le VTT qu’il vous faut. Les modèles « semi-rigides » sont polyvalents, à l’aise sur chemins et routes. Si ce sont les chemins que vous souhaitez arpenter en priorité, des modèles « double suspensions » sont à votre disposition. Comme leur nom l’indique, ils encaissent chocs et secousses. Dans les deux cas, « semi-rigides » ou « double-suspensions » les VTT électriques sont adaptés pour des sorties de plus de trente minutes, contrairement aux VTC.

Pourquoi choisir l’électrique ?

La problématique du choix de l’électrique se pose peu pour le VTC. L’aide au pédalage permet de ne pas fatiguer, de redémarrer facilement après un arrêt à un feu de circulation. C’est un mode de transport doux. Pour le VTT, à vocation plus sportive, la question se pose davantage. Mais faire du sport ne signifie pas obligatoirement tester ou dépasser ses limites et opter pour l’électrique permet la pratique d’un exercice modéré. Des personnes à qui on conseille la reprise du sport sans brutalité trouveront un excellent allié dans le VTT à assistance électrique.

Avantages et inconvénients du VTC électrique

Pour effectuer un trajet quotidien, le VTC électrique vous permettra d’aller plus vite que si vous utilisiez un vélo classique, en fournissant moins d’efforts. La différence avec un vélo classique est que le VTC électrique est plus polyvalent. Rigidité de la selle, position plus en avant peuvent contrarier ceux à la recherche de la posture la plus agréable. C’est affaire de sensibilité personnelle.

Avantages et inconvénients du VTT électrique

Hormis si vous recherchez la performance pure, le VTT à moteur électrique vous permet de profiter de toutes les sensations offertes par la pratique du vélo en terrain accidenté, sans craintes de buter sur des obstacles difficiles. Toutefois, la plus grande autonomie offerte par le VTTAE a un prix, au propre comme au figuré. Budget conséquent à prévoir, poids du vélo plus important que celui d’un VTT classique.

Quel est votre budget ?

Soyons clairs : la qualité des matériaux et équipements électriques dont disposera votre VTT ou VTC est liée au budget que vous lui consacrerez. Pour un vélo dont vous profiterez longtemps, 1500 euros est un prix raisonnable à se fixer. En entrée de gamme, à moins de 800 euros, vous pourrez prétendre à un vélo électrique aux performances limitées. Si votre budget ne vous autorise pas à aller au-delà, utilisez ponctuellement votre VAE. En cas d’usage intensif, vous vous exposez à des coûts d’entretien prohibitifs.

Les modèles compris entre 800 et 3000 euros sont les plus répandus. Chez Velonline, c’est sur cette gamme de prix, que nous considérons le meilleur compromis et que nous proposons VTC et VTT électriques. Pour un VTT, aux exigences d’équipements plus importantes, 1500 euros est le prix minimum. Des modèles haut-de-gamme s’apprécient entre 3000 et 6000 euros. Leur niveau de performance et leur durabilité sont excellents. Pour les cyclistes qui ne veulent que le meilleur, certains modèles peuvent aller au-delà des 6000 euros. On est là dans le matériel d’exception, cela va sans dire.