Comment choisir son vélo électrique ?

Idéal pour les balades en campagne, les déplacements urbains, mais également en tout terrain et sur chemins, le vélo électrique (VAE) a de multiples avantages et séduit de plus en plus d'adeptes. Il vous permet en effet de redécouvrir les joies du vélo sans les contraintes qui vous ont poussé à « le mettre au placard ».

velo electrique o2 feel

Les côtes et le vent ne sont plus un problème ! L'assistance électrique vous permet de les surmonter facilement et de vous lancer dans des balades plus longues sans vous fatiguer.

C’est un moyen de déplacement rapide et écologique parfait pour la ville et nettement plus agréable que les bus et les métros bondés. Bref, c'est un moyen de transport économique et bon pour votre santé !

Quelle réglementation en France ?

Le vélo à assistance électrique est considéré légalement comme une bicyclette classique. Le port du casque et l’assurance ne sont pas obligatoires. Lors de l’utilisation, vous pouvez emprunter les voies réservées aux cycles.

Pour répondre aux normes, le vélo à assistance électrique doit respecter plusieurs caractéristiques.

• Assistance uniquement au pédalage, 
• assistance qui se coupe au-dessus de 25 km/h,
• puissance moteur inférieure ou égale à 250 watts (puissance nominale continue).

Comment fonctionne un vélo électrique ?

Le vélo électrique à l'avantage d'être un moyen de transport au fonctionnement extrêmement simple. Vous devez juste allumer l'assistance grâce au boitier situé sur le guidon et commencer à pédaler. Le capteur de pédalage va alors activer l'assistance électrique.

Le capteur de pédalage et le boîtier de réglage

Il existe deux types de capteur de pédalage.

• Le capteur de rotation détecte juste le pédalage et active l'assistance.
• Le capteur de force détecte la puissance du pédalage de l'utilisateur et ajuste l'assistance en fonction de celle-ci.

Vous pouvez ensuite gérer l'assistance grâce à différents niveaux contrôlés par le boîtier.

Le boîtier peut être à LED ou LCD, ce dernier équipant les modèles plus haut de gamme et intégrant souvent des fonctions supplémentaires tels que les kilomètres parcourus, la vitesse…

Tous les vélos actuels sont équipés d’au moins trois niveaux d'assistance, mais il existe sur le marché des modèles avec beaucoup plus de niveaux.

Le moteur du vélo électrique

La puissance des moteurs varie entre 180 W et 250 W (cette dernière étant à l'heure actuelle extrêmement majoritaire). Il s’agit là de la puissance nominale du moteur et du maximum autorisé par la loi.

Les moteurs sont positionnés soit dans les roues avant ou arrière soit au pédalier.

• Les moteurs dans les roues sont moins onéreux. Ils vous offrent une sensation de poussée ou de traction mais il y a très peu de différence entre les deux. Les fabricants intègrent le moteur dans la roue avant en général lorsqu’ils intègrent les vitesses dans le moyeu arrière (vitesse Nexus).
• Les moteurs dans le pédalier (équipant souvent les modèles haut de gamme) vous permettent de ressentir une aide dans le pédalage et de retrouver les sensations d'un vélo traditionnel.

La batterie du vélo électrique

C’est un des éléments phares du vélo électrique. Dorénavant la quasi-totalité des modèles sont équipés de batteries lithium.

Les caractéristiques de la batterie s’expriment en tension (Volts) et en Ampère-heure (Ah). Par exemple, la batterie la plus répandue est la 36V/10Ah. Plus vous avez de tension (Volts), plus votre batterie sera puissante. Majoritairement, les batteries sont en 36V. Il existe néanmoins encore des modèles en 24V et quelques modèles apparaissent en 48V, notamment sur les VTT électriques. Plus vous avez d'ampère-heure (Ah), plus vous aurez d'autonomie. On peut comparer les ampères-heures d'une batterie à la taille d'un réservoir d'une voiture.

• La batterie se recharge simplement sur secteur grâce à un chargeur fourni avec le vélo.
• La durée de vie d'une batterie se calcule en nombre de cycles de charges. En moyenne, entre 500 et 1000 cycles de charges.

Le poids du VAE

Un vélo électrique pèse entre 20 et 25 kg selon les modèles. Cependant, le poids n'est pas l'élément le plus important à prendre en compte dans le choix du modèle. En effet, mieux vaut d'abord prendre en compte les capacités de la batterie, du moteur et l'équipement de la partie cycle (qualité du dérailleur ou même dérailleur Nexus, fourche télescopique ou rigide, cadre aluminium ou acier, etc) avant de se référer au poids du vélo.

Les vitesses

Tout comme sur un vélo traditionnel, les modèles électriques sont équipés de vitesses (attention les vitesses sont bien distinctes des niveaux d’assistance). En général, il faut compter 7 ou 8 vitesses pour les vélos de ville ou les VTC. Toutefois, certains modèles comme les VTT peuvent être équipés de 21 ou 24 vitesses.

De même, certains vélos électriques sont équipés de dérailleur intégré dans le moyeu arrière. Le plus répandu est le shimano Nexus en 3, 7 ou 8 vitesses. Particulièrement confortable, ce système vous permet de changer les vitesses sans pédaler même lorsque le vélo est arrêté : ce qui est très pratique pour redémarrer, surtout en ville. De plus, il nécessite très peu d’entretien et évite les risques de dérailler.

Les freins

• Les freins à disque augmentent le confort, le précision et l'adhérence. Le freinage est efficace dans toutes les situations (même en temps de pluie ou de froid).
• Les freins à patins (v-brake) sont peu onéreux et freinent très fort. Ils sont légers mais s’usent plus vite.

Les éléments qui composent le VAE

fonctionnement vélo électrique

Comment choisir la bonne taille ?

La taille des roues est importante pour le confort de conduite. Plus les roues sont grandes, plus les aspérités de la routes sont absorbées.

• Des roues de 26 pouces sont conseillés pour une personne entre 1,50 m et 1,85 m.
• Des roues de 27,5 pouces sont conseillés pour une personne entre 1,55 m et 1,90 m.
• Des roues de 28 pouces sont conseillés pour une personne qui mesure minimum 1,70 m

La taille du cadre est également à prendre en compte en fonction de la taille de l’utilisateur

Comment entretenir son vélo électrique ?

L'entretien d'un vélo électrique n'est pas plus contraignant qu'un vélo classique. En effet, il vous est juste recommandé de recharger régulièrement la batterie (1 fois par mois en cas de non utilisation du vélo). Le moteur lui ne nécessite pas d'entretien particulier. La partie cycle doit bien évidemment être bien entretenue pour vous assurer un vélo confortable et fiable.

Nos vélos électriques femme Nos vélos électriques homme